Atelier créatif Noir et Blanc – Formation Photoshop pour le portrait

J’ai le plaisir de vous annoncer que le nouvel atelier créatif Photoshop dédié au traitement et la retouche portrait en Noir et Blanc vient de sortir !

7 chapitres vidéo, 3 vidéos pour aller plus loin dans l’utilisation des outils de Photoshop, le fichier de base pour pouvoir suivre pas à pas la formation avec le formateur Photoshop, un accès aux formateurs de Formation-Photoshop.com et aux autres photoshoppeurs qui ont suivi l’atelier…

Grâce à cet atelier créatif, vous allez apprendre à utiliser Photoshop pour transformer une image couleur plutôt banale en image qui sort réellement du lot.

[button color= »secondary » size= »large » url= »http://www.formation-photoshop.com/course/atelier-creatif-portrait-noir-blanc-marie » target= »blank »]Découvrez l’atelier créatif Photoshop « Noir et Banc avec Marie »[/button]

Si vous ne connaissez pas encore nos ateliers créatifs Photoshop, vous avez accès gratuitement à 2 chapitres de l’atelier pour vous faire une idée :

Pour suivre immédiatement l’atelier créatif, c’est par ici :

[button color= »secondary » size= »large » url= »http://www.formation-photoshop.com/course/atelier-creatif-portrait-noir-blanc-marie » target= »blank »]Commencer maintenant la formation « Noir et Banc avec Marie »[/button]

Une formation sur le photomontage (Atelier créatif) ?

Je suis actuellement en train de voir si une formation « Photomontage » dans Photoshop ne serait pas quelque chose qui pourrait vous intéresser. Sous forme d’atelier créatif.

Dans cette formation, nous pourrions apprendre à manipuler Photoshop pour arriver à une image telle que celle-ci (Avant / Après) :

Avant / Après d'un photomontage sous Photoshop en compositing

Ce type de formation à Photoshop nécessite que nous travaillions sur le rendu global de l’image, sur l’ambiance que nous voulons mettre en avant, sur les modes de fusion, les brosses…

Je pense que je vais passer mes prochains jours sur Photoshop pour préparer cette formation qui s’annonce vraiment sympa !

En attendant, voici les derniers Ateliers créatifs dédiés à Photoshop qui pourraient vous intéresser :

[courses number= »2″ columns= »2″ order= »date » category= »128″]

Les modes de fusion de Photoshop : LA TOTALE !

Voici dans les lignes à suivre, une explication détaillée des modes de fusion de Photoshop.

Les modes de fusion sont une fonctionnalité majeure de Photoshop qui permet de « mélanger » deux calques. En effet, dans les exemples qui suivent, je vais vous détailler comment agit chaque mode de fusion de Photoshop en m’attardant sur les plus utiles au quotidien (et en vous disant pourquoi 😉 ).

Pour cela, il faut donc un calque supérieur et un calque inférieur. En modifiant le mode de fusion du calque supérieur, on obtient une image qui est le résultat de la « fusion » des deux calques.

J’aime dire qu’il existe 4 grandes familles de modes de fusion :

  1. Celles qui assombrissent l’image. En général ici un calque rempli de blanc n’affectera pas l’image.
  2. Celles qui éclaircissent l’image. En général ici un calque rempli de blanc n’affectera pas l’image.
  3. Celles qui préservent le noir et le blanc. En général ici un calque gris n’affectera pas l’image.
  4. Les autres ! 🙂

Notez que les calques peuvent avoir des modes de fusion, mais que certains outils (tampon, pinceau…) également, ce qui permet de « peindre » directement dans un mode de fusion. Par exemple, utilisez le Tampon de duplication en mode Assombrir sur des cheveux pour n’intervenir que sur les petits cheveux blancs qu’il faut assombrir…

La modification des modes de fusion des calques s’effectue en haut du panneau Calques.

En ce qui concerne les outil, les modes de fusion se font dans le barre d’option en haut de l’interface lorsque l’outil est sélectionné.

Gardez en mémoire cet article car vous y reviendrez souvent 😉

Mode de fusion Normal

Par défaut, chaque pixel du calque supérieur masque entièrement ceux des calques inférieurs. Les pixels des différents calques n’interagissent pas du tout entre eux.

Mode de fusion Fondu

Permet au calque inférieur de prendre les couleurs du calque supérieur. L’opacité du calque supérieur permet évidemment de moduler l’effet. Ce mode de fusion n’agit que sur les pixels ayant une opacité diminuée (Personnellement, je ne suis pas certain de l’avoir déjà utilisé :s ).

Mode de fusion Obscurcir

Compare chaque pixel du calque supérieur avec le pixel visible correspondant du calque inférieur. Photoshop va rendre visible les pixels du calque supérieur uniquement s’ils sont plus foncés que ceux du calque inférieur.

Mode de fusion Produit

Voici un mode de fusion très utile. Ce mode de fusion permet d’assombrir le calque inférieur grâce aux parties sombres du calque supérieur. Ce qu’il est intéressant de savoir c’est qu’un pixel blanc va devenir transparent. Tous les autres tons du calque supérieur serviront à assombrir ceux du calque inférieur. Vous pouvez reproduire l’effet de ce mode de fusion en superposant 2 diapositives devant une source lumineuse.

Je l’utilise lorsque je dois créer des ombres notamment, en peignant en noir et en diminuant l’opacité évidement.

Mode de fusion Densité couleur +

Il augmente le contraste pour bien souvent « boucher » complètement certaines parties de l’image. Plus le ton du calque supérieur et foncé, plus le résultat sera sombre (bien souvent complètement noir). Comme pour le Mode Produit, un pixel blanc va devenir transparent, tout le reste va contribuer à assombrir le calque inférieur.

Peut être utilisé pour faire des ajustements de tons sur une image. Par exemple pour intensifier les couleurs ou encore réchauffer certaines images en fusionnant un calque 100% orange.

Mode de fusion Densité linéaire +

Ici au lieu d’augmenter le contraste comme avec le mode Densité couleur +, il diminue la luminosité des couleurs du calque inférieur. La nuance peut être difficile à saisir, mais en faisant des essais, on se rend compte que dans les faits, il s’agit vraiment d’une fusion similaire au Produit (le blanc du calque supérieur devient ici aussi transparent)… mais en plus intense ! Ce mode de fusion a fait son apparition avec la Version Photoshop 7 et peut se retrouver dans d’autres logiciels sous la dénomination « Soustraire ».

Mode de fusion Couleur plus foncée

Fonctionne presque de la même manière que le Mode Obscurcir. Le rendu est ici généralement un peu plus sombre. La différence est très technique et est lié au fait que ce mode de fusion compare toutes les couches.

Mode de fusion Eclaircir

Ce mode de fusion compare les pixels des deux calques un à un et choisi de montrer uniquement celui qui a le ton le plus clair. Aucun pixel ne devient plus foncé qu’avant la fusion et aucun pixel ne devient plus clair que ceux du calque supérieur.

Les utilisations de ce mode de fusion sont vraiment très nombreuses. Directement sur les calques, et surtout en retouche portrait, avec les outils de type Correcteur ou Tampon qui n’agissent alors que sur les tons foncés.

Mode de fusion Superposition

Ce mode de fusion fonctionne à l’inverse du mode produit. Le résultat visible est le produit des inverses des couleurs des deux calques fusionnés. Il est donc toujours plus clair (sauf là où l’on a du noir). Pour les afficionados du labo argentiques, vous obtiendrez le même résultat que lorsque vous faites le tirage de deux négatifs superposés. Il s’agit d’un bon mode de fusion pour éclaircir des (parties d’) images trop sombres.

Mode de fusion Densité de couleur –

Ce mode de fusion éclaircit le calque inférieur en fonction du calque supérieur. Plus les couleurs du calque supérieur sont claires, plus l’effet est marqué. Avec un calque supérieur rempli de noir l’image n’est pas modifiée. Aucune partie de l’image ne sera plus sombre que sur l’un des deux calques.

Mode de fusion Densité linéaire –

Voici l’inverse du calque Densité linéaire +. Il fonctionne comme le mode de fusion Superposition mais de manière plus intense (effet plus intense que le mode Eclaircir également).

Mode de fusion Couleur plus claire

Tout comme le mode Couleur plus foncée, il travaille comme son cousin Eclaircir, mais avec plus d’intensité car il affecte toutes les couches.

Mode de fusion Incrustation

Il s’agit d’un mode de fusion utilisé par quasiment tous les retoucheurs. Comme son nom l’indique, il permet d’incruster le calque supérieur dans le calque inférieur. Il agit comme le mode de fusion Superposition pour les teintes claires (>50% de luminosité) et comme le mode de fusion Produit pour les teintes sombres (L<50%). Un calque gris (Luminosité 50%) sera invisible dans ce mode Incrustation.

Il s’agit du mode utilisé par les retoucheurs qui pratiquent le « Dodge and Burn », on peut également l’utiliser lorsqu’on utilise le filtre Passe-Haut pour augmenter la netteté d’une image. Si le résultat n’est pas satisfaisant, on peut utiliser les mode de fusion cousins (voir juste ci-dessous).

Mode de fusion Lumière tamisée

Ce mode de fusion agit de manière plus douce que le mode Incrustation en éclaircissant ou en assombrissant les couleurs en fonction du calque sous-jacent.

Mode de fusion Lumière crue

Ce mode de fusion est un également un cousin du mode Incrustation. Là où le mode Lumière tamisée agit de manière plus douce, ici nous obtenons un effet plus prononcé.

Mode de fusion Lumière vive

Ce mode de fusion va éclaircir ou assombrir les teintes du calque inférieur selon que celles du calque supérieur sont plus ou moins claires qu’un gris 50%. L’effet est plus intense qu’un mode Lumière crue.

Mode de fusion Lumière linéaire

Le mode de fusion Lumière linéaire fonctionne un peu de la même manière que le mode Lumière vive. Le mode Lumière vive agit principalement sur le contraste, alors que celui-ci agit plis sur la luminosité du calque inférieur. L’effet est encore plus prononcé que le mode Lumière vive.

Mode de fusion Lumière ponctuelle

Le mode Incrustation agit comme un mode Superposition pour les teintes claires et Produit pour les sombres. Lumière ponctuelle fonctionne de la même manière, mais agit comme les mode Eclaircir et Obscurcir. L’effet est plus prononcé que le mode Lumière tamisée.

Mode de fusion Mélange maximal

Ce mode de fusion est intéressant du point de vue théorique. En pratique, il est rarement utilisé. Il produit une image composée au maximum de 8 couleurs : Rouge, Vert, Bleu, Cyan, Magenta, Jaune, Noir et Blanc. La couleur visible se base sur la couleur du calque supérieur et la luminosité du calque inférieur.

Mode de fusion Différence

Le mode Différence est intéressant pour comparer deux images ou pour caler deux objets ayant une forme en commun car il permet de mettre en évidence les zones similaires d’une image. Si vous dupliquez un calque et le passez en mode Différence, vous obtiendrez un résultat 100% noir. Si vous dé placez le calque supérieur, vous verrez apparaître les différences entre les deux calques (d’où le nom du mode de fusion 😉 ).

Le mode Différence soustrait la couleur du calque inférieur à celle du calque supérieur ou inversement pour obtenir un résultat toujours positif. Si le calque supérieur est 100% Blanc, alors le résultat est une image en négatif du calque inférieur. Un calque rempli de noir (valeur 0) ne soustrait rien au calque inférieur, le résultat est donc une image inchangée du calque inférieur.

Mode de fusion Exclusion

Il s’agit d’un cousin du mode de fusion, plutôt difficile à appréhender (et très peu utilisé). Avec un calque supérieur 100% blanc, on obtient une inversion de l’image. En revanche, lorsqu’on assombrit le calque supérieur, la différence n’apparaît pas noire aussi rapidement qu’en mode Différence.

Mode de fusion Division

Je ne connais qu’une seule utilisation de ce mode de fusion apparu il y a seulement quelques années dans Photoshop. IL s’agit de l’étalonnage de photos à partir d’une surface blanche. Vous pourrez certainement trouver des infos complémentaires sur cette technique qui peut permettre de gagner du temps dans le nettoyage d’image dans certains cas. Personnellement, je préfère utiliser Camera Raw pour corriger le vignettage et les outils de corrections pour éliminer les tâches et poussières.

Mode de fusion Teinte

Ce mode change la teinte du calque inférieur en la teinte du calque supérieur sans toucher à la luminosité ou à la saturation.

Mode de fusion Saturation

Ce mode de fusion modifie la saturation du calque inférieur pour lui attribuer la saturation du calque supérieur. Il ne modifie pas la luminosité ni la teinte.

Mode de fusion Couleur

Ce mode remplace les teintes et la saturation du calque inférieur par celles du calque supérieur sans en modifier la luminosité.

Ce mode de fusion est très utilisé pour coloriser des images ou pour, par exemple changer la couleur d’un objet ou d’un élément sur une image (vêtement, cheveux…)

Mode de fusion Luminosité

Ce mode de fusion influe sur la luminosité du calque inférieur en la remplaçant par celle du calque supérieur, mais en ne modifiant pas les teintes et saturation.

Très utile (indispensable !!!) pour les calques de réglage Luminosité / Contraste – Niveaux – Courbes, qui dervraient être par défaut passés en mode luminosité (Adobe, si tu m’entends… 😉 ). En effet, ces calques de réglages compressent tellement les teintes qu’elles influent sur leur saturation… sauf si on passe le mode de fusion en Luminosité !

Adobe Creative Cloud pour les photographes

La creative Cloud d’Adobe est vraiment une machine de guerre ! L’avantage est qu’il est possible d’avoir accès à des logiciels tels que Première ou After Effects, même pour ceux qui n’en n’ont qu’une utilité occasionnelle.

Mais tout le monde n’a pas besoin de la totalité des logiciels Adobe ! Je pense bien sûr en premier lieu aux photographes.

Et Adobe a pensé la même chose que moi. Aujourd’hui, Adobe a révélé que d’ici quelques semaine allait sortir une Creative Cloud « Spéciale Photographe », ne contenant que les logiciels utiles aux photographes. A savoir :

Photoshop, Lightroom (qui sera alors en version 5.2) accès à Behance et 20Go de Cloud.

Le meilleur ? le prix ! Le pack est annoncé à $9,99 mensuels ! (Quand je vois combien j’avais payé ma petite suite CS à l’époque…). Alors qu’actuellement il existe une offre a $20 mensuel… pour une licence Photoshop uniquement.

Installation Adobe Photoshop CC : Problème de ShellExtLoader ?

Vous pouvez avoir un problème à l’installation de Adobe Photoshop CC. Ce dernier, pour s’installer correctement sur votre ordinateur, va devoir fermer plusieurs programmes. Evidemment les versions antérieures de Photoshop, mais vous pouvez avoir également un message qui demande la fermeture de ShellExtLoader.

Si c’est le cas, je vais vous éviter une bonne prise de tête. Il s’agit du service de stockage en ligne SugarSync qui est lancé.

La solution : cliquez sur la petite icône dans la barre des tâche (celle avec le petit oiseau SugarSync), puis sur « Quitter » Et hop ! l’installation de Photoshop CC reprend ! Vous n’êtes plus qu’à quelques secondes du bonheur ! 😉

Les 3 raccourcis les plus pourris de Photoshop

Le fameux raccourci à se tordre le poignet ou à se déplacer une phalange. La combinaison de touche qui va vous exterminer les doigts avant d’avoir pu atteindre la dernière touche… Vous connaissez forcément. Et – évidemment – ce sont ces raccourcis que l’on utilise le plus. Isn’t it ? Petit florilège tout personnel.

Read More

Photoshop CC annoncé !

Photoshop CC arrive !

Je suis actuellement en train de suivre en direct les nouveautés à venir de PhotoshopCC à la conférence Adobe Max.

Grosse nouveauté de cette nouvelle version de Photoshop : l’intégration d’un « filtre Camera Raw » avec un outil d’ajustement qui claque un peu plus que l’ancien.

Et bien sûr, le fameux « déflouteur » attendu déjà depuis la dernière version et nommé pour le moment en anglais : « Shake reduction ».

En tant que spécialiste des photos floues, je l’attends de pied ferme 🙂

Pourquoi passer ses images en RVB dans photoshop ?

Votre attention s’il vous plaît ! Petite note Photoshop pour les addicts.

Vous avez sans doute remarqué qu’il était impossible d’appliquer bon nombre de filtres Photoshop sur des images en mode CMJN. Cela est évidemment du au fait que la plage CMJN est plus restreinte que la plage RVB. En effet, en appliquant un filtre sur une image, nous sommes susceptibles de créer des nuances n’appartenant pas à la gamme restreinte CMJN. On est donc obligés de passer sur la gamme RVB qui est plus étendue que la quadrichromie CMJN.

RVB > CMJN. CQFD j’ai envie de dire 😉