Contenu pris en compte

Le contenu pris en compte de Photoshop est une technologie vraiment magique.

Photoshop dispose de nombreux outils qui sont capables d’analyser l’image et de savoir quels sont les contenus importants de votre photo. Par exemple, Photoshop reconnait un ciel bleu, avec des nuages, une étendue d’herbe, un horizon montagneux…

Ceci permet de bénéficier d’une efficacité de retouche très importante.

Nous allons être capable grâce à cette technologie, de déplacer des objets dans une image, de les supprimer, de remplir des zones transparentes…

La première fonctionnalité bénéficiant du «Contenu pris en compte» est l’«Échelle basée sur le contenu». Elle est apparue avec la version de Photoshop CS4. Depuis, nous avons pu avoir avec chaque nouvelle version, de nouveaux outils : Correcteur, Pièce, Déplacement et Remplissage.

Nous allons voir dans les paragraphes qui suivent, comment utiliser au mieux ces outils, dans quelles situations ils peuvent nous servir, quels sont les pièges à éviter et quelles sont les situations idéales où ils deviennent irremplaçables !

Accrochez-vous, à la fin de cette page vous serez devenu un héros !

Échelle basée sur le contenu

Portrait Photoshop avec échelle basée sur le contenu

L’échelle basée sur le contenu permet de modifier, de transformer une image sans avoir de modification de l’arrière-plan ou d’une partie de l’image.

Lorsqu’on «transforme» une image dans Photoshop, cela signifie que l’on utilise l’outil de transformation (Ctrl+T ou Cmd+T) pour en changer les dimensions, l’agrandir, la rétrécir, lui donner une perspective…

C’est un peu technique si vous n’avez jamais utiliser l’outil de transformation, mais vous allez voir tout de suite l’intérêt, par exemple sur un portrait.

Voici un portrait qui est cadré de manière très traditionnelle or, il mériterait un cadrage un peu plus audacieux.

Backstage Shooting échelle basée sur le contenu

Par exemple un cadrage plus carré pour donner plus de place au mur derrière le modèle.

Le souci est que lors de la prise de vue, il était impossible de cadrer autrement puisque le mur était vraiment très limité en hauteur comme vous pouvez le constater sur cette image prise lors des réglages de la prise de vue.

Le recadrage

Pour recadrer une image dans des dimensions plus importantes que sa taille initiale, il faut prendre l’outil de Recadrage (Raccourci-Clavier C).

Outil de recadrage de Photoshop

Commencez par sélectionner toute l’image en partant d’un coin et en déplaçant l’outil sur le coin opposé. N’hésitez pas à prendre plus large que l’image, Photoshop ira se caler sur les coins tout seul.

Une fois que l’image est sélectionnée, il est possible de venir agrandir l’image dans sa hauteur en se saisissant de la petite poignée située au milieu de côté haut de l’image.

transformer avec le contenu pris en compte

Validation d'une transformation dans Photoshop

Faites glisser cette poignée vers le haut pour agrandir l’image dans sa hauteur. Une fois que vous avez atteint la hauteur désirée, appuyez sur Entrée ou validez en cliquant sur la petite coche située en haut dans la barre d’options.

Vous obtenez alors une image plus grande, avec le petit quadrillage blanc et gris indique que la nouvelle partie de l’image qui vient d’être créée est transparente.

Transformation de photo dans Photoshop

Ici, si l’on souhaite remplir la partie haute de l’image, il existe 2 solutions peu satisfaisantes :

  • Utiliser l’outil de transformation (Ctrl+T ou Cmd+T) qui est à proscrire absolument car la transformation affecterait le modèle en la transformant complètement.
  • Utiliser l’outil de Tampon de duplication et recréer ainsi le mur en partie haute en copiant le mur déjà existant en partie basse. Cette solution peut être envisagée, mais risque d’être très laborieuse et risque de ne pas être très réaliste car les motifs auront tendance à se répéter.

La meilleure stratégie consiste ici à utiliser l’outil d’Échelle basée sur le contenu et venir ensuite faire quelques réglages avec l’outil de tampon de duplication.

Attention, nous allons utiliser l’Échelle basée sur le contenu avec une option très pratique : la protection via couche Alpha. N’ayez crainte, cela paraît technique, mais ce n’est vraiment pas le cas. Nous allons voir cela pas-à-pas dans le chapitre suivant.

Protéger du contenu via une couche Alpha

Il faut savoir que la protection de certaines zones de l’image n’est pas utile de manière systématique lorsqu’on effectue une Échelle basée sur le contenu.

Il n’est généralement pas nécessaire de protéger quelque zone que ce soit lorsque la transformation est très petite et/ou lorsqu’il n’y a pas dans l’image de véritable objet délicat qui risque de mal supporter la moindre déformation (immeuble, visage…)

Ici nous voulons étendre l’image vers le haut, l’outil d’Échelle basée sur le contenu va permettre de déformer l’image, de recréer de la texture là où pour le moment il n’existe qu’une transparence.

Mais nous voulons que Photoshop épargne totalement le modèle et la fissure horizontale. En effet, ces deux éléments de l’image doivent impérativement être préservés sans aucune déformation pour plus de crédibilité.

Pour cela, nous allons utiliser la stratégie suivante : Sélectionner les parties à protéger puis venir déformer avec l’Échelle basée sur le contenu les zones non protégées.

Mode masque de Photoshop

Pour sélectionner la zone à protéger, il est possible d’utiliser n’importe quel outil de sélection. Ici, nous allons utiliser le Mode masque qui est une technique de sélection très rapide, très adaptée à des sélections de grandes zones, peu précises. Il s’agit de venir «peindre» les zones sur l’image.

Cliquez sur l’icône de Mode masque dans la barre d’outils (Raccourci clavier Q)

Outil pinceau de Photoshop

Prenez ensuite l’outil Pinceau

Peignez sur toutes les zones que vous souhaitez protéger. Nul besoin d’être très précis.

Peindre une sélection avec le mode masque de Photoshop

Sortez du mode Masque en cliquant de nouveau sur l’icône de Mode masque dans la barre d’outils.

Selon votre configuration de Photoshop, la zone que vous avez peinte est la zone à protéger ou l’inverse de la zone à protéger. Par défaut votre sélection est faite sur la zone à protéger. C’est très bien comme cela, mais pour la suite de la technique, il est nécessaire de faire l’inverse…

Inversez donc la sélection (Menu Sélection > Intervertir)

Inverser la sélection dans Photoshop

Photoshop a sélectionné maintenant tout ce qui n’est pas le modèle, tout ce qui doit être transformé.

Il va maintenant falloir que l’on sauvegarde cette sélection.

Le meilleur moyen d’enregistrer une sélection dans Photoshop est de créer une Couche Alpha.

Pour ce faire, toujours avec la nouvelle sélection active, venez dans le panneau Couches et cliquez sur le petit icône «Mémoriser la sélection sur une couche» situé en bas du panneau.

Panneau Couches pour créer une couche Alpha dans Photoshop

Cela va permettre de créer une couche alpha à partir de cette sélection. Elle va s’appeler Alpha 1 par défaut. Nous allons garder cette dénomination pour la suite de la technique, mais sachez que vous pouvez la renommer à votre convenance en double-cliquant sur le nom dans le panneau. Renommer ses couches Alpha est surtout utile lorsqu’on a beaucoup de sélection à sauvegarder. Vous pouvez en créer autant que vous voulez.

Une fois la couche Alpha 1 créée, vous pouvez désélectionner (Ctrl+D ou Cmd+D) et on revenir sur le panneau Calques.

Échelle basée sur le contenu avec protection de la couche Alpha 1

Nous pouvons maintenant passer à l’étape de transformation avec l’Échelle basée sur le contenu.

Faites Édition > Échelle basée sur le contenu, votre image est maintenant «transformable», mais avant de la transformer, nous allons nous intéresser à la barre d’options.

Il y a deux options qui permettent de forcer Photoshop à préserver des zones sensibles dans l’image.

Protéger la coloration de la peau dans PhotoshopLa première est la «Protection de la coloration de la peau». Il s’agit de forcer la protection des teintes chair. Photoshop ne modifiera pas une gamme de couleur plutôt rosée. Il suffit pour cela de cliquer sur le petit icône en forme de bonhomme dans la barre d’options.

Notre souci ici est que notre image est… en noir et blanc ! Aucune possibilité d’exploiter cette option. Heureusement, la deuxième solution est toute indiquée pour notre usage.

La seconde option permet d’exploiter la couche Alpha 1 que nous avons créée au préalable.

Sélectionnez Alpha 1 dans la liste déroulante de la barre d’options pour spécifier que la transformation ne doit pas prendre en compte cette couche.

Sélectionner la couche Alpha à protéger

Venez ensuite étirer votre image vers le haut. Vous constatez que Photoshop modifie l’image sans que le modèle et la fissure que nous avons protégés ne soient affectés.

Étirer une image sans déformation dans Photohop

Faites attention toutefois, si vous étirez trop votre image, il arrivera certainement un moment ou même les zones protégées viendront à être légèrement affectées. Vous pourrez dans ce cas compléter la retouche avec l’outil Tampon.

Après une transformation avec l’Échelle basée sur le contenu, pensez à passer un petit coup d’outil Tampon à quelques endroits pour permettre à la texture étirée de retrouver des motifs bien définis. Nous verrons cette technique plus bas.

 

 

Gratuit !
Téléchargez le Guide ultime de retouche Photoshop !

Contenu Pris en compte
(Et gagnez 25% sur nos formations payantes)







 

Remplissage

L’outil de remplissage avec Contenu pris en compte est généralement utile dans 2 conditions bien définies :

  • La suppression d’un objet d’une image
  • Le comblement de zones transparentes après une retouche

Dans les pages qui suivent nous allons nous intéresser à ces deux cas.

Supprimer un objet dans une image

L’utilisation la plus commune et probablement la plus pratique (et la plus spectaculaire !) de la technologie de Contenu pris en compte de Photoshop est la suppression d’objets dans une image.

Photoshop a la possibilité de remplacer toute une zone de l’image par du contenu qu’il va recréer de toutes pièces. La texture qu’il va recréer automatiquement sera basée sur l’environnement immédiat de la zone à remplir.

Nous allons prendre pour exemple un cas très courant où un élément parasite est présent dans l’image. Par exemple, ici le contour du fond photo uniforme qui est présent dans l’arrière-plan.

Supprimer un élément du fond d'une image dans Photoshop

Outil Lasso de PhotoshopMunissez-vous d’un outil de sélection. Ici, nous pouvons prendre l’outil Lasso qui permet de sélectionner «à main levée» une zone de l’image.

Dans la barre d’options, réglez le contour progressif sur 0.

contour progressif du lasso de Photoshop

Sélectionnez la zone à supprimer de l’image

Zone à supprimer dans une image

Placez le curseur sur la zone sélectionnée et faites un clic droit. Choisissez Remplir…

Remplir avec contenu pris en compte dans Photoshop

Dans la fenêtre qui s’ouvre, sélectionnez «Contenu pris en compte» dans la liste déroulante et laissez en mode «Normal» et opacité 100%. Validez.

Boîte de dialogue Remplir avec contenu pris en compte dans Photoshop CC

La magie de Photoshop opère en quelques secondes. La sélection a été remplie avec la texture environnante. Faites un Ctrl+D (Cmd+D) pour désélectionner

Voici votre image rendue propre !

Correction d'image dans Photoshop

Intervenir après une retouche

Lorsqu’on redresse une image, lorsqu’on créé un panoramique, il arrive une chose de manière systématique : Nous créons des zones transparentes sur l’image.

Outil baguette magique de Photoshop

Il est possible de les recréer en utilisant l’Outil Tampon. Il est préférable de ne pas perdre de temps et d’obtenir un résultat extrêmement satisfaisant. Pour cela, nous allons utiliser la fonction de remplissage avec contenu pris en compte de Photoshop.

Commencez par sélectionner les zones transparentes de l’image. Pour cela, utilisez l’outil Baguette magique.

Dans la barre d’options, utilisez comme réglages :

  • Une très faible Tolérance (entre 0 et 10)
  • Décocher l’option «Pixels contigus» pour que l’outil sélectionne tous les pixels transparents de l’image
  • Cochez «Échantillonner tous les calques» pour être sûr que Photoshop prenne en compte tous les calques de votre document

Options de la baguette magique de Photoshop CC

Cliquez ensuite sur une zone transparente de l’image. Toutes les zones transparentes vont alors être sélectionnées.

Sélection des zones transparentes avec la baguette magique

Afin d’être bien certain que Photoshop ne va pas créer de délimitation entre la zone existante et la zone qu’il va créer, nous allons étendre légèrement la sélection afin qu’elle vienne «déborder» sur l’image existante.

Dans le menu Sélection, faites Modifier > Dilater… et Dilatez la sélection de 10 pixels.

Dilater une sélection dans Photoshop CC

La zone sélectionnée va alors venir s’étendre sur l’image existante. Nous sommes donc maintenant rassurés, Photoshop effectuera un fondu de qualité à coup sûr entre la zone qu’il va créer et l’image.

Dilater de 10 pixels une sélection de Photoshop

Résultat d'une dilatation de sélection dans Photoshop

Ensuite, il vous suffit d’effectuer l’opération de remplissage comme nous l’avons vu au paragraphe précédent :

  1. Prenez l’Outil Lasso
  2. Faites un clic droit sur la zone à remplir puis cliquez sur Remplir…
  3. Sélectionnez Contenu pris en compte dans la liste déroulante
  4. Validez

Les parties transparentes de l’image sont alors remplies avec du contenu recréé de manière automatique par Photoshop.

Image corrigée avec l'outil de remplissage avec Contenu pris en compte de Photoshop CC

Faites Ctrl+D (Cmd+D) pour désélectionner et effectuez le reste de vos traitements pour finaliser votre image !

Résultat de la retouche paysage

 

 

Gratuit !
Téléchargez le Guide ultime de retouche Photoshop !

Contenu Pris en compte
(Et gagnez 25% sur nos formations payantes)







 

Correcteur et Pièce

Les outils Correcteur et Pièce sont prévus pour utiliser le contenu pris en compte de manière localisée.

On peut considérer qu’ils ressemblent à des pinceaux ou des sélections qui auraient la capacité de «gommer» certaines parties de l’image en recréant du contenu à la place des pixels supprimés, en fonction de la texture de l’environnement immédiat.

L’outil Pièce s’utilise comme un outil de sélection. Il suffit de déplacer une sélection à un autre endroit de l’image pour que cette nouvelle zone de l’image vienne se fondre dans la zone sélectionnée. Le fait d’avoir une option «Contenu pris en compte» disponible permet d’améliorer la fusion de la zone rapiécée et de la zone destination.

Nous allons nous intéresser ici plus particulièrement à l’outil Correcteur Localisé qui permet littéralement de «peindre» sur les objets à effacer d’une image.

outil correcteur localisé de Photoshop CC

Dans l’image ci-après, nous pouvons constater que des bouées sont présentes sur l’image et pourraient être éliminées. La manière la plus efficace de le faire est d’utiliser l’outil Correcteur avec Contenu pris en compte.

Retoucher rapidement des petites parties d'une image

Le principe est alors que l’on va venir «peindre» un petit point avec l’outil Correcteur sur la bouée.

Il faut que le diamètre de l’outil soit plus important que la bouée en elle-même de manière à ce que la fusion se fasse de manière invisible.

Une fois l’Outil sélectionné et le diamètre réglé dans la barre d’options, assurez-vous que l’option «Contenu pris en compte» soit activée. Prenez garde à bien cocher l’option «Échantillonner tous les calques». En effet, cette option va nous permettre de travailler sur un calques «à part» pour nos retouches.

options de l'outil correcteur localisé de Photoshop CC

Créez un nouveau calque en cliquant sur l’icône «Créer un calque» situé en bas du panneau Calques.

créer un nouveau calque dans Photoshop

Ce calque est vide, mais nous allons pouvoir travailler dessus avec l’outil Correcteur.

Venez maintenant cliquer sur les bouées pour que Photoshop créée une texture «mer» à ces endroits. N’hésitez pas à zoomer à 100% si nécessaire.

nouveau calque pour la retouche dans Photoshop CC

Si vous masquez le Calque d’arrière-plan, vous pouvez constater que toutes vos retouches ont été faites sur le calque vide qui devrait ressembler à ceci.

résultat de la retouche localisée sur un nouveau calque

L’image a bien été corrigée.

Image retouchée avec l'outil de correcteur localisé de Photoshop CC

Il est tout à fait envisageable d’effectuer les mêmes opérations sur des rochers qui pourraient venir brouiller la lecture de votre image… voire même sur le phare ! 🙂 Il suffit de venir peindre dessus avec le même outil.

L’intérêt d’avoir travaillé sur un calque spécifique pour vos retouches est qu’il est tout à fait possible de venir les effacer à n’importe quel moment ! Pour cela, utilisez un masque de fusion sur le calque ou, plus simple encore, utilisez la Gomme (Raccourci-clavier E) !

L'outil de correcteru localisé pemret de s'amuser avec vos images dans Photoshop !

 

 

Gratuit !
Téléchargez le Guide ultime de retouche Photoshop !

Contenu Pris en compte
(Et gagnez 25% sur nos formations payantes)







 

Déplacement

L’outil de déplacement basé sur le contenu est situé dans le sous-menu des outils «Correcteur»

Outil déplacement basé sur le contenu de Photoshop CC

Il permet de déplacer un objet dans une image. Il utilise le «Contenu pris en compte» car Photoshop recréé du contenu à l’endroit où était l’objet et «fond» l’objet à son nouvel emplacement.

Attention ! Il s’agit d’un outil très capricieux. N’attendez pas des choses exceptionnelles de sa part, vous ne pourrez alors qu’avoir de très bonnes surprises 😉

Pour bien utiliser cet outil il sera nécessaire de travailler sur les finitions par la suite (voir point suivant) ou de bien en connaître le fonctionnement et le comportement.

Il permet de bien préparer une «grosse retouche» en gagnant du temps par rapport au tampon de duplication par exemple.

Les situations où cet outil fonctionne bien sont des images avec des textures régulières (murs, sable…), de larges plages de couleur (ciel, neige…) ou des textures très désordonnées ou floues (Bosquets, champs, forêts…).

Voici comment il fonctionne.

Avec l’outil de Déplacement basé sur le contenu, sélectionnez l’objet à déplacer dans l’image.

exemple de déplacement basé sur le contenu dans Photoshop CC

Faites ensuite un glisser-déposer de l’objet au nouvel endroit où vous souhaitez placer l’objet.

Photoshop va s’occuper lui-même de calculer la texture à recréer à l’endroit où l’objet n’est plus et il va également s’occuper de calculer les contours de la sélection pour «fondre» au mieux l’objet à son nouvel emplacement.

résultat d'une retouche réussie avec le déplacement basé sur le contenu

Vos constaterez qu’ici, j’ai volontairement pris l’exemple d’un objet situé sur fond noir à replacer sur fond noir. Facile 🙂

Nous allons maintenant voir le cas le plus classique d’un déplacement basé sur le contenu qui tourne mal… :/

Prenons l’exemple d’un bateau que l’on souhaite déplacer légèrement. Oui, légèrement car si vous tentez de le déplacer devant un autre bateau ou devant un objet bien défini qui doit être préservé, vous risquez un bon mal de crâne.

exemple d'un déplacement basé sur le contenu qui tourne mal

Nous allons travailler sur un nouveau calque de manière à pouvoir fondre au mieux notre déplacement dans l’image par la suite. Pour cela, créez un nouveau calque et placez-vous dessus.

créer un nouveau calque dans Photoshop

Prenez soin de bien cocher la case «Échantillonner tous les calques» pour pouvoir prendre en compte le calque situé en dessous (et qui contient la photo !)

option de l'outil de déplacement basé sur le contenu de Photoshop CC

Déplacez l’objet, ici on déplace le bateau légèrement sur la droite de l’image. Vous constatez que Photoshop a recréé du contenu à l’enroit où était situé le bateau auparavant. Malheureusement ce contenu n’est pas très pertinent dans la mesure où il s’agit de la duplication pure et simple d’une partie du bateau situé à côté.

déplacement avec l'outil de déplacement

Problème classique et bien connu, donc pas de problème, nous allons devoir utiliser l’Outil Tampon pour régler ce petit souci (voir paragraphe suivant «Les finitions»).

L’autre problème que vous allez rencontrer : la fusion approximative de l’objet dans son nouvel environnement. Cela arrive très fréquemment, même sur des surfaces unies et ce, quelque soit les options d’Outil sélectionnées.

fusion d'objet ave l'outil de déplacement de Photoshop CC

Heureusement, nous avons travaillé sur un calque «à part» et nos retouches sont donc indépendantes de l’image. Nous allons donc utiliser un masque de fusion pour affiner la fusion de l’objet à son nouvel emplacement (voir paragraphe suivant «Les finitions»).

L'intérêt de travailler ses retouches sur un calque séparé dans Photoshop

Petite astuce avant de passer aux finitions : l’outil de déplacement basé sur le contenu dispose du même fonctionnement que les outils de sélection classiques :

Si vous avez sélectionné un objet, mais que votre sélection a «oublié» une partie de cet objet, maintenez la touche Maj (Shift) pendant que vous sélectionnez la partie manquante. Cela aura pour effet d’ajouter cette nouvelle sélection à l’ancienne et vous n’aurez pas besoin de tout re-sélectionner.

De même maintenez la touche Alt enfoncée et sélectionnez une partie que vous aurez sélectionné «en trop» pour la soustraire à la sélection actuelle.

 

 

Gratuit !
Téléchargez le Guide ultime de retouche Photoshop !

Contenu Pris en compte
(Et gagnez 25% sur nos formations payantes)







 

Les finitions

Nous l’avons vu, le remplissage, la correction ou le déplacement d’objet dans une image est quelque chose de très sensible. Photoshop est d’une aide précieuse car il permet de ne pas avoir à dupliquer les objets pour remplir une zone de l’image.

Ces outils peuvent être utilisés «tels quels» mais bien souvent, il sera nécessaire d’effectuer quelques «nettoyages» sur l’image pour avoir une retouche qui soit totalement invisible.

Ce nettoyage se base principalement sur deux techniques : l’outil Tampon et le mode masque.

L’outil Tampon

Disponible dans le guide téléchargeable uniquement

Les masques

Disponible dans le guide téléchargeable uniquement

Limites du contenu pris en compte

En appliquant ce que vous venez de voir dans les paragraphes précédents, vous êtes devenu un héros du «Contenu pris en compte» dans Photoshop… Et donc un peu magicien 🙂

Mais vous savez également que cette technologie demande un peu de pratique pour être utilisée efficacement. Toutes les situations ne s’y prêtent pas et il faut savoir manipuler les différents outils avec précaution.

Voici les points particuliers à suivre si vous souhaitez au mieux les outils disposant de la technologie « Contenu pris en compte » :

Échelle basée sur le contenu

Disponible dans le guide téléchargeable uniquement

Remplissage

Disponible dans le guide téléchargeable uniquement

Correcteur

Disponible dans le guide téléchargeable uniquement

Déplacement basé sur le contenu

Disponible dans le guide téléchargeable uniquement

Tampon et Masque de fusion

Disponible dans le guide téléchargeable uniquement

 

 

Gratuit !
Téléchargez le Guide ultime de retouche Photoshop !

Contenu Pris en compte
(Et gagnez 25% sur nos formations payantes)







 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager 😉

Published by Vince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + deux =